Le rat et le poulpe doi


Lecture en continu :

Transcription par phrase
Phonologique

Traduction par phrase
fr
Transcription du texte complet


Traduction du texte complet
fr

Nâ truu tao nâ chaa chiibe.
Nâ fi, nâ hwêyââ wabé wirraa.
Nâ gö miirî, nâ gö aa chiva mwâ nâ chii nâ mari,
nâ gö hwêyââ âvaa, nâ gö hwii tri, nâ a harra, harra, harra, harra.
Nâ chirre nôo arrö, nâ truu âvaa, nâ mê, nâ hwéyââ wabé wirraa,
nâ yoo, nâ nôôtéré chivaa ni, mwâ nâ ti nâ arrö,
nâ drêêrî drêêrî, nâ hwéyââ nâ mwâ tairru.
Nâ förö ni ké drâârî dre né?
o drâârî gi dra wa nôô béé-fi mwâî pré âvaa,
mwâ nâ ti nâ arrö.
Nâ gö, nâ hidrö béé-mê trö ve nù,
nâ gö a truu, nâ gö a fi, nâ gö a yoo rru nidröwö tairru
Nâ gö a hü aré ni tairru, hü aré ni hü aré ni.
Nâ hü hwéyââ hü hubö é a-mari, nâ a nâ chiibe.
Nâ gö too ni nâ tairru, nâ gö förö mwâ
ké a châ né ? Nâ hidrö o a châ ô bwa nâ nù,
Nâ gö kôbu nâ tairru, nâ gö chö chaa wii.
Nâ gö néré ni chiibe, gö a chiibe nâ gö yarre chaa niméé hûûdre.
Nâ gö néfaré ni tairru, va gö wa mê hûûdre mwâ,
mêdra nâ gôrô mêrê dra mêrê wa hûûdre nâ gôrô mêrê dra (némwâ) bê-tairru nâ uprri rru gi mê bê-tairru.
Niirî-nî
Il y avait autrefois un rat.
Il s'en va, il arrive au bord de mer.
Il a faim, alors il traverse à marée basse,
il arrive de l'autre côté, il mâche de la canne à sucre, il a mangé, mangé, mangé.
L'eau monte vite, il est de l'autre côté, il s'approche, il arrive au bord de mer
il s'assied, il ne peut pas traverser, car l'eau est profonde,
il pleure, pleure, le poulpe arrive.
Il lui demande : « pourquoi tu pleures ? »
« Je pleure parce que je ne peux plus repartir de l'autre côté
car l'eau est profonde. »
Le poulpe lui dit: « Viens, je vais t’emmener ».
Et après, le rat s'en va, il s'assied sur le cou du poulpe.
Le poulpe nage avec lui, nage avec lui.
Il nage, nage pour arriver où c'est sec, le rat rigole.
Le poulpe le dépose, et il lui demande :
« Pourquoi tu rigoles ? » Le rat lui dit : « je ris à cause de ta tête chauve ».
Le poulpe se met en colère, il va tirer une liane.
Il astique le rat, [cela lui fait une queue] et puis le rat va casser une branche de niaouli.
il astique le poulpe, et ainsi le fruit des niaoulis,
c'est cela qui a fait ces choses, les fruits de niaoulis ont fait les tentacules du poulpe, ils se sont collés pour faire les tentacules du poulpe.
C'est la fin.

S1 doi

stop
Nâ truu tao nâ chaa chiibe.

Il y avait autrefois un rat.

S2 doi

stop
Nâ fi, nâ hwêyââ wabé wirraa.

Il s'en va, il arrive au bord de mer.

S3 doi

stop
Nâ gö miirî, nâ gö aa chiva mwâ nâ chii nâ mari,

Il a faim, alors il traverse à marée basse,

S4 doi

stop
nâ gö hwêyââ âvaa, nâ gö hwii tri, nâ a harra, harra, harra, harra.

il arrive de l'autre côté, il mâche de la canne à sucre, il a mangé, mangé, mangé.

S5 doi

stop
Nâ chirre nôo arrö, nâ truu âvaa, nâ mê, nâ hwéyââ wabé wirraa,

L'eau monte vite, il est de l'autre côté, il s'approche, il arrive au bord de mer

S6 doi

stop
nâ yoo, nâ nôôtéré chivaa ni, mwâ nâ ti nâ arrö,

il s'assied, il ne peut pas traverser, car l'eau est profonde,

S7 doi

stop
nâ drêêrî drêêrî, nâ hwéyââ nâ mwâ tairru.

il pleure, pleure, le poulpe arrive.

S8 doi

stop
Nâ förö ni ké drâârî dre né?

Il lui demande : « pourquoi tu pleures ? »

S9 doi

stop
o drâârî gi dra wa nôô béé-fi mwâî pré âvaa,

« Je pleure parce que je ne peux plus repartir de l'autre côté

S10 doi

stop
mwâ nâ ti nâ arrö.

car l'eau est profonde. »

S11 doi

stop
Nâ gö, nâ hidrö béé-mê trö ve nù,

Le poulpe lui dit: « Viens, je vais t’emmener ».

S12 doi

stop
nâ gö a truu, nâ gö a fi, nâ gö a yoo rru nidröwö tairru

Et après, le rat s'en va, il s'assied sur le cou du poulpe.

S13 doi

stop
Nâ gö a hü aré ni tairru, hü aré ni hü aré ni.

Le poulpe nage avec lui, nage avec lui.

S14 doi

stop
Nâ hü hwéyââ hü hubö é a-mari, nâ a nâ chiibe.

Il nage, nage pour arriver où c'est sec, le rat rigole.

S15 doi

stop
Nâ gö too ni nâ tairru, nâ gö förö mwâ

Le poulpe le dépose, et il lui demande :

S16 doi

stop
ké a châ né ? Nâ hidrö o a châ ô bwa nâ nù,

« Pourquoi tu rigoles ? » Le rat lui dit : « je ris à cause de ta tête chauve ».

S17 doi

stop
Nâ gö kôbu nâ tairru, nâ gö chö chaa wii.

Le poulpe se met en colère, il va tirer une liane.

S18 doi

stop
Nâ gö néré ni chiibe, gö a chiibe nâ gö yarre chaa niméé hûûdre.

Il astique le rat, [cela lui fait une queue] et puis le rat va casser une branche de niaouli.

S19 doi

stop
Nâ gö néfaré ni tairru, va gö wa mê hûûdre mwâ,

il astique le poulpe, et ainsi le fruit des niaoulis,

S20 doi

stop
mêdra nâ gôrô mêrê dra mêrê wa hûûdre nâ gôrô mêrê dra (némwâ) bê-tairru nâ uprri rru gi mê bê-tairru.

c'est cela qui a fait ces choses, les fruits de niaoulis ont fait les tentacules du poulpe, ils se sont collés pour faire les tentacules du poulpe.

S21 doi

stop
Niirî-nî

C'est la fin.