Uri and Hloi, the kudzu gatherers doi


Lecture en continu :

Transcription par phrase
Phonologique

Traduction par phrase
fr
Transcription du texte complet


Traduction du texte complet
fr
Mots


Gloses
fr


Hingoo-ng.
Hingoo-ng Uri ma Hloi.
Yelu moo na xo-da le Tho-Belep, moo, moo, moo, moo, moo
ko pmwane-lu hen hya-wa,
ai vaa ne-elu hya-wa
a-vi am hwi-aman ne-elu wa.
Pmwane-lu hen le kave-hya-wa,
o pmwavo Uri o pmwane am duu theei bwa- ngeli wa yo am duu cagoo xo-n o to-uri.
Yo am fe na waa-n xo-n,
fe na waa-n tne-n xo-n.
Pmwavo khaa-ngeli Wa-sai-bune o pmwane hen we hyangadi ngeli bwa- ngeli wa,
pmwane cagoo xo-n mwa tarai o ye thai-bune.
Ye to-bune.
Am yelu nga.
Moo nga pmwavo ne vi hee mala yelu knoye hen,
yelu knoye hen hya-wa.
Pmwane-lu hma-an taxi ngeli wa
o am wedoo-lu veliili
Pmwavo Wa-sai-uroli o ye am duu therexi bwa- ngeli wa o to-uri.
Hido yo am fe na waa-n tne-n xo-n.
Pmwavo ru Wa-sai-bune pmwane taxi bwa- ngeli wa pmwane tarai o ye to-bune.
Am ha vaa ne-elu.
Am ha hwenaana ngeli hun-bweri-ru ne-elu hen po-hwi-aman ai ngeli hwi-aman ne-elu.
Yelu pmwai ne ngeli mala sowen men ngeli tok men.
Pmwavo ne vi hee mala, o ye nyinyami ru wa-sai-bune peei "Wo koa-n-o pmwai va hee tamang
ai-vo koa o ai-na-kalo pmwane nebu hya-wa o yo koa hwaa khaa-ngeda o pmwavo wo o taac hwaa-ng.
Wo to-bune.
Koa-n-o tii theang,
vo tii palep".
Hido ye te-uri xo-en le Pweyeuk.
Ye hma-rii theang.
Theang ru yek, theang, theang, theang... mwa ye u mat vi we.
O ye tii tago mwa ye palep
Ye palep palep palep...
Ye pavi kula.
Ye pavi dangem.
Ye ta-yimwi peena.
Ye ta-yimwi ku-ka-vomom.
Ye ta-yimwi duu sowe ngen hyan-tau na tii-rha le we.
Hido ye fe-da-me.
Fe-da-me ru yek hmaa fai.
Fai ru yek, fai fai fai... mwa meek.
Hido ye hwii.
Ye hwii o hyan-e hwii figi ai hai ngeli hwie-n.
O ye hwii ne vi mala heec.
O ye hwii nga ne vi hee mala.
O pmwane hweliili o naa cnen hai nga.
Hido ye u theyivuun go-en.
Ye pmwa gomaa- nga ngeli kula.
Pmwa gomaa- nga ngeli vaiin peena.
Gouc nga dangem.
Pmwavo hweliili yele am duu pigi hmwarang ru ngen kamuu.
Ye tena gomaa-n ru vi daama xe ngen kamuu.
O ye tho naa-dec falik o naa-me falik.
Ye peei "Sowen kamuu ééé! daa he-me avo peei na-n daa ven falik".
Yele he-me ngen kamuu sowe na-n ven bwa-n guc
mwa yele hmaa na-imoo-re na haa- vi daama xe-le.
o ye peei na ne-ele peei "daa hen lexi yee lek ven hyo, o lexi yee lek ven kuuk o
daa hen lexi yee lek ven saamua,
daa hen lexi yee lek ven pijing,
daa hen lexi yee lek ven manyo.
Daa hyangadi sowen o he-me perai xo-n rha
ai-na nei-n hen,
nei-n hen hyangadi ven hwie-i,
ven hwie-i o tena vi go-n, tena vi gon!, tena nga vi go-n lexa".
"Elong! na nei li hen".
Yele he-dec mwa yele hyangadi hwi-aman.
Yele po-hyo,
yele po-knuny,
o yele hya-kuuk,
o yele hya-hyo.
Yele fee-me ma perai xo-n na-n vi hoogo mwa ye ta-nga ma ta-nga, ta-nga le poa.
Ye peei na ne-ele ru vi kaavuu-le peei "Hole! o daa fe, daa fe awe nei hen
nei hen hyangadi vi hwie-i tena go-n".
Hido yele hyaxure vi gomaa- ngeli aman ye gouc na haa- ven vai-da.
Yele u hen.
O pmwavo khaa-ngeli vai Wa-sai-bune ye hen mwa ye thibe vi cii-n maajing
o ye pmwai maali bwan-jep o pe-heluk.
Hido ye hmaa tago na rhaing, ta-ooba na le deni- ngeli aman, ngeli aman gouc.
O ta-yimwi maali bwan-jep ta-hyaango hwenaana.
Tago, tago, tago, tago o tena ye hmac vi hwemaan ne gune-n vi hwemaan gun niuk.
Yele he-me ngeli kamuu, sowen kamuu.
Ye tena yele hmaa tago.
Hido yele perai o vi kave-thai hwi-aman mwa ye ta-nga mwa ta-nga le poa.
Hido yele theyivuun we-le pila.
Yele pila, yele pi-taning o ngeli kave-thai aman gouc
ai yaavu ele ai yele u hmaa-n veli aman yele tena go-n o na u veli hwie-le.
Yele pila, yele pila-i veli kave-pila mwa sowe-le yele pila, pila, pila...
Pmwavo khaa-ngeda yo am duu ta-ooba,
yo am duu ta-ooba fe maali bwan-jep.
Pmwavo yele pila, pila sowe-le.
Pmwavo yee lek o ye hwene o sowe ngeli kac o yele u naena figi ngeli hmeni-le.
Pmwane hweliili thai veli kave-thai hwi-aman mwa am hweyene-m nga.
Hido theyivuun pila sowe-le.
Ye am duu caget tuut hyaango ru khaa-ngeli mwaan ye thivuun "ha! ha! ha! ha! ha!..."
Pmwawe hweliili o yele am duu varaan talep ngeli kamuu mwa paang nga.
Talep o thauk ngeli kave-thai hwi-aman hweni nga
kave-thai hyo men kuuk,
kave-thai manyo,
kave-thai pijing.
Hido ye ha fe-nga ru khaa-ngeli.
ye ti-nga tago ha ngadi-re.
Yaavu ek nga o ye fe-nga ngeli huu o ye pho nga vi nga.
Pho nga vi nga mwa punuk nga.
Ye ha moo nga, ha mo fai nga.
Pmwavo khaa-ngeda yo am tu-kalo ne-ek.
Ye peei "Hele-u! khaa-ngeda veda hweri pmwa ca-n mwa hai ca-n ai pmwaa?".
Ye hmaa umwa-ek "Pia do bwaa-m! pia do! do hwari pmwa ca-m ai do fee-me na-e?".
Ye peei "Akoi! wo vena am hwari pmwa ca-ng ai ye am pmwai ru ven tamang ne-o
ai do vi pmwane nedu hen hya-wa o do-n "ganye" ai do kac koa,
o pmwavo wo kac taac.
Hido wo pmwai vi tamang ne-o awe-le na ra ca-ng ru ngera,
tho ne-le hmaa na ca-ng.
Yele hmaa na ca-ng, kamuu sowe-le.
Ye peei "pia bwaa-m! am cnen nyamo-ng vo do peei va hun-pwai-en avo pmwai".
Ye peei "a-vi am paang do, do-n "debruye".
Do am pmwai ru do avo ngen am tamang ne-o a-vi do-n hmido.
Do am tena!".
Hido koin.
Thu-vwaailo, thuyi ra daalen.
Je vais raconter l'histoire
de Uri et Hloi.
Ils habitent sur le mont Tho-belep [dans la région de Tnedo],
quand ils vont arracher des magnanias,
(c'est leur principale activité,
car ils se nourrissent de magnanias)
Donc, quand ils vont chercher des magnanias,
si c'est Uri qui collecte les têtes de magnanias, il s'y cramponne solidement et les sort en tirant.
Il emporte la racine,
la racine tout entière.
Si c'est le pauvre Wa-sai-bune qui va chercher les magnanias,
lorsqu'il se cramponne et tire,
il les casse.
Ils sont tous deux comme cela.
S'ils repartent un autre jour
récolter des magnanias,
quand ils en trouvent,
voilà comment il s'y prennent :
Wa-sai-uroli repère bien les têtes et les sort en tirant.
Il emporte la racine tout entière.
Quand Wa-sai-bune trouve des têtes de magnania, il tire dessus et les casse.
C'est là toute leur activité.
Et c'est toujours le même manège quand ils vont chercher à manger, car telle est leur nourriture de base
au fil des jours et des années.
Un beau jour, Wa-sai-bune réfléchit : "Il faut que je me débrouille
pour améliorer les choses, parce que, lorsqu'on va chercher des magnanias, c'est l'autre qui a les bonnes parts à mâcher et moi qui ai les mauvaises.
Je casse ce que je récolte en tirant dessus.
Il faut que j'aille faire un barrage
et que je pêche à la main dans les trous.
Il rentre dans le creek Pweyeuk [creek dans la région de Tnedo].
Il y fait un barrage,
l'édifie, l'édifie et assèche le creek.
Il commence à fouiller dans le trous,
fouille, fouille, fouille,
sort des crevettes,
des lochons d'eau douce,
attrape des anguilles,
des écrevisses ku-ka-vomom,
bref, toute la faune d'eau douce comestible.
Il rapporte son butin,
le fait cuire,
le laisse mijoter, mijoter jusqu'à ce qu'il soit cuit.
Il en mange,
mais n'en vient pas à bout tant il y en a.
Il en mange un jour,
puis le jour suivant,
mais, malgré cela, il en reste toujours beaucoup.
Ça commence à sentir.
Les crevettes pourrissent,
les grosses anguilles pourrissent,
les lochons puent.
Les mouches à viande, mises en alerte, s'envoient des noeuds de guerre.
Le fumet de cette pourriture vient aux narines du chef des mouches à viande.
Il lance des convocations dans toutes les directions.
55."Mouches à viande ! Venez toutes écouter mes instructions !".
Toutes les mouches de la terre arrivent
et se rassemblent chez leur chef.
Il leur dit: "Allez là où il y a des taros, là où il y a des ignames.
Allez là où il y a des bananes saamua [bananier cultivé introduit],
là où il y a des bananes pijing [bananier cultivé autochtone],
là où il y a du manioc.
Allez chercher tout cela et venez l'entasser ici
pour que nous allions
quérir nos condiments,
dont on sent le fumet, le délicieux fumet !, là-bas.
- Oui, nous y allons".
Les mouches partent et vont chercher des vivres.
Elles récoltent des taros,
cueillent des cannes à sucre,
récoltent des ignames
et des taros.
Elles les rapportent, les empilent chez le chef, et ce tas monte jusqu'au ciel.
Leur chef déclare : "Merci ! maintenant, transportez tout cela pour que nous allions
chercher ces condiments qui chatouillent notre odorat".
Les mouches n'ont plus qu'à suivre l'odeur de pourriture qui vient de chez le vieux.
Elles partent
mais le vieux Wa-sai-bune, de son côté, est allé arracher des écorces de figuiers
et il a fabriqué deux battoirs de danse.
Il est revenu s'asseoir en cachette, à l'ombre du tas de viande pourrie.
Les deux battoirs de danse bien en main, il est assis, sans bruit.
Tout à coup, il entend comme un grondement de tonnerre.
Ce sont les mouches, toutes les mouches à viande qui approchent.
Il les entend qui arrivent.
Elles empilent les vivres, et le tas monte jusqu'au ciel.
Elles se mettent alors à danser.
Elles dansent autour du tas de viande pourrie,
ravies d'avoir trouvé les condiments dont elles sentaient le fumet.
Elles dansent, piétinant avec entrain la place de danse, et toutes dansent, dansent, dansent.
Notre compère est toujours assis à l'affût,
avec ses deux battoirs en écorce.
Toutes dansent.
De son observatoire, il a vu que toutes les mouches avaient fini de déposer leur fardeau.
Le résultat, c'est un tas de vivres aussi gros qu'une maison.
Elles se sont toutes mises à danser.
Il se dresse alors sans bruit et et se met à crier : "Ha ! ha ! ha ! ha ! ha !..." (en frappant les deux battoirs l'un sur l'autre).
Saisies, les mouches se sauvent dans toutes les directions et disparaissent comme par enchantement.
Dans leur fuite, elles abandonnent les tas de vivres,
le tas de taros et d'ignames,
le tas de manioc
le tas de bananes.
Notre ami n'a plus qu'à s'en emparer.
Il se rassoit en se gaussant d'elles.
Il est ravi et prend les vivres dont il remplit sa maison.
Sa maison en regorge.
Il peut les faire cuire petit à petit.
L'autre, (Wa-sai-uroli), l'observe.
"Comment cet individu a-t-il pu se procurer tant de nourriture ?", se demande-t-il.
Il va l'interroger: "Hé, cher ami !, d'où tiens-tu tous ces vivres ?
- Eh bien, j'ai maintenant de quoi manger car j'ai trouvé une astuce !
Quand nous allions chercher des magnanias, c'était toi le plus fort, car tu es quelqu'un de bien.
Moi, qui suis un pauvre type,
j'ai trouvé le moyen de me faire donner de la nourriture par d'autres.
Je leur ai demandé de me fournir des vivres.
Ce sont les mouches à viande qui m'ont apporté à manger.
- Hé, je t'en prie ! Dis-moi comment tu t'y es pris pour que j'en fasse autant.
- Tu ne devines pas ? Eh bien, débrouille-toi !
Trouve tout seul ! Je garde mon astuce pour moi parce que, toi, tu ne partages pas.
Tu entends ?".
C'est fini.
A toi d'en raconter une autre !

S1 doi

stop écouter
Hingoo-ng.

Hingoo-ng

histoire-à moi



Je vais raconter l'histoire

S2 doi

stop écouter
Hingoo-ng Uri ma Hloi.

Hingoo-ng

histoire-à moi

Uri

Uri

ma

et

Hloi

Hloi



de Uri et Hloi.

S3 doi

stop écouter
Yelu moo na xo-da le Tho-Belep, moo, moo, moo, moo, moo

Yelu

ils2

moo

rester

na

locatif

xo-da

en haut

le

dans

Tho-Belep

Tho-Belep

moo

rester

moo

rester

moo

rester

moo

rester

moo

rester



Ils habitent sur le mont Tho-belep [dans la région de Tnedo],

S4 doi

stop écouter
ko pmwane-lu hen hya-wa,

ko

et

pmwane-lu

quand-eux2

hen

aller

hya-wa

arracher-magnania



quand ils vont arracher des magnanias,

S5 doi

stop écouter
ai vaa ne-elu hya-wa

ai

car

vaa

travail

ne-elu

à-eux2

hya-wa

arracher-magnania



(c'est leur principale activité,

S6 doi

stop écouter
a-vi am hwi-aman ne-elu wa.

a-vi

parce que

am

assertif

hwi-aman

manger-chose

ne-elu

à-eux2

wa

magnania



car ils se nourrissent de magnanias)

S7 doi

stop écouter
Pmwane-lu hen le kave-hya-wa,

Pmwane-lu

quand-eux2

hen

aller

le

dans

kave-hya-wa

place-arracher-magnania



Donc, quand ils vont chercher des magnanias,

S8 doi

stop écouter
o pmwavo Uri o pmwane am duu theei bwa- ngeli wa yo am duu cagoo xo-n o to-uri.

o

alors

pmwavo

quant à

Uri

Uri

o

alors

pmwane

si

am

assertif

duu

vraiment

theei

ramasser

bwa-

tête-

ngeli

les

wa

magnanias

yo

il+actuel

am

assertif

duu

vraiment

cagoo

cramponner

xo-n

dessus

o

et

to-uri

tirer



si c'est Uri qui collecte les têtes de magnanias, il s'y cramponne solidement et les sort en tirant.

S9 doi

stop écouter
Yo am fe na waa-n xo-n,

Yo

il+actuel

am

assertif

fe

prendre

na

mettre

waa-n

racine-sa

xo-n

dessus



Il emporte la racine,

S10 doi

stop écouter
fe na waa-n tne-n xo-n.

fe

prendre

na

mettre

waa-n

racine-sa

tne-n

crotte-sa

xo-n

dessus



la racine tout entière.

S11 doi

stop écouter
Pmwavo khaa-ngeli Wa-sai-bune o pmwane hen we hyangadi ngeli bwa- ngeli wa,

Pmwavo

quant à

khaa-ngeli

homme-là

Wa-sai-bune

Wa-sai-bune

o

alors

pmwane

si

hen

aller

we

pour

hyangadi

chercher

ngeli

les

bwa-

tête-

ngeli

les

wa

magnania



Si c'est le pauvre Wa-sai-bune qui va chercher les magnanias,

S12 doi

stop écouter
pmwane cagoo xo-n mwa tarai o ye thai-bune.

pmwane

si

cagoo

cramponner

xo-n

dessus

mwa

puis

tarai

tirer

o

alors

ye

il

thai-bune

projeter-casser



lorsqu'il se cramponne et tire,

S13 doi

stop écouter
Ye to-bune.

Ye

il

to-bune

casser en tirant



il les casse.

S14 doi

stop écouter
Am yelu nga.

Am

assertif

yelu

ils2

nga

révolu



Ils sont tous deux comme cela.

S15 doi

stop écouter
Moo nga pmwavo ne vi hee mala yelu knoye hen,

Moo

rester

nga

révolu

pmwavo

quant à

ne

dans

vi

le

hee

un

mala

jour

yelu

ils2

knoye

de nouveau

hen

aller



S'ils repartent un autre jour

S16 doi

stop écouter
yelu knoye hen hya-wa.

yelu

ils2

knoye

de nouveau

hen

aller

hya-wa

arracher-magnania



récolter des magnanias,

S17 doi

stop écouter
Pmwane-lu hma-an taxi ngeli wa

Pmwane-lu

quand-ils2

hma-an

arriver

taxi

trouver

ngeli

les

wa

magnania



quand ils en trouvent,

S18 doi

stop écouter
o am wedoo-lu veliili

o

alors

am

assertif

wedoo-lu

manière-à eux2

veliili

cela



voilà comment il s'y prennent :

S19 doi

stop écouter
Pmwavo Wa-sai-uroli o ye am duu therexi bwa- ngeli wa o to-uri.

Pmwavo

quant à

Wa-sai-uroli

Wa-sai-uroli

o

alors

ye

il

am

assertif

duu

vraiment

therexi

repérer

bwa-

tête-

ngeli

les

wa

magnania

o

et

to-uri

extraire à la main



Wa-sai-uroli repère bien les têtes et les sort en tirant.

S20 doi

stop écouter
Hido yo am fe na waa-n tne-n xo-n.

Hido

alors

yo

il+actuel

am

assertif

fe

prendre

na

mettre

waa-n

racine-sa

tne-n

crotte-sa

xo-n

dessus



Il emporte la racine tout entière.

S21 doi

stop écouter
Pmwavo ru Wa-sai-bune pmwane taxi bwa- ngeli wa pmwane tarai o ye to-bune.

Pmwavo

quant à

ru

p.s.

Wa-sai-bune

Wa-sai-bune

pmwane

si

taxi

trouver

bwa-

tête-

ngeli

les

wa

magnanias

pmwane

si

tarai

tirer

o

alors

ye

il

to-bune

casser à la main



Quand Wa-sai-bune trouve des têtes de magnania, il tire dessus et les casse.

S22 doi

stop écouter
Am ha vaa ne-elu.

Am

assertif

ha

toujours

vaa

travail

ne-elu

à-eux2



C'est là toute leur activité.

S23 doi

stop écouter
Am ha hwenaana ngeli hun-bweri-ru ne-elu hen po-hwi-aman ai ngeli hwi-aman ne-elu.

Am

assertif

ha

toujours

hwenaana

comme ça

ngeli

les

hun-bweri-ru

manière-tourner-eux2

ne-elu

quand-eux2

hen

aller

po-hwi-aman

faire-repas

ai

car

ngeli

les

hwi-aman

repas

ne-elu

à-eux2



Et c'est toujours le même manège quand ils vont chercher à manger, car telle est leur nourriture de base

S24 doi

stop écouter
Yelu pmwai ne ngeli mala sowen men ngeli tok men.

Yelu

ils2

pmwai

faire

ne

dans

ngeli

les

mala

jours

sowen

tous

men

et aussi

ngeli

les

tok

années

men

aussi



au fil des jours et des années.

S25 doi

stop écouter
Pmwavo ne vi hee mala, o ye nyinyami ru wa-sai-bune peei "Wo koa-n-o pmwai va hee tamang

Pmwavo

quant à

ne

dans

vi

le

hee

un

mala

jour

o

alors

ye

il

nyinyami

penser

ru

p.s.

wa-sai-bune

Wa-sai-bune

peei

que

Wo

moi

koa-n-o

bon-que-je

pmwai

faire

va

un

hee

autre

tamang

moyen



Un beau jour, Wa-sai-bune réfléchit : "Il faut que je me débrouille

S26 doi

stop écouter
ai-vo koa o ai-na-kalo pmwane nebu hya-wa o yo koa hwaa khaa-ngeda o pmwavo wo o taac hwaa-ng.

ai-vo

pour que

koa

bon

o

et

ai-na-kalo

pour que ne pas

pmwane

si

nebu

nous2

hya-wa

arracher-magnania

o

alors

yo

il+actuel

koa

bon

hwaa

part à mâcher

khaa-ngeda

homme-ci

o

et

pmwavo

quant à

wo

moi

o

alors

taac

mauvais

hwaa-ng

part à mâcher-à moi



pour améliorer les choses, parce que, lorsqu'on va chercher des magnanias, c'est l'autre qui a les bonnes parts à mâcher et moi qui ai les mauvaises.

S27 doi

stop écouter
Wo to-bune.

Wo

je

to-bune

casser en tirant



Je casse ce que je récolte en tirant dessus.

S28 doi

stop écouter
Koa-n-o tii theang,

Koa-n-o

bon-que-je

tii

descendre

theang

faire un barrage



Il faut que j'aille faire un barrage

S29 doi

stop écouter
vo tii palep".

vo

pour que

tii

descendre

palep

pêcher à la main



et que je pêche à la main dans les trous.

S30 doi

stop écouter
Hido ye te-uri xo-en le Pweyeuk.

Hido

alors

ye

il

te-uri

aller-entrer

xo-en

là-bas

le

dans

Pweyeuk

Pweyeuk



Il rentre dans le creek Pweyeuk [creek dans la région de Tnedo].

S31 doi

stop écouter
Ye hma-rii theang.

Ye

il

hma-rii

arriver-en bas

theang

faire barrage



Il y fait un barrage,

S32 doi

stop écouter
Theang ru yek, theang, theang, theang... mwa ye u mat vi we.

Theang

faire barrage

ru

p.s.

yek

lui

theang

faire barrage

theang

faire barrage

theang

faire barrage

mwa

puis

ye

il

u

accompli

mat

sec

vi

l'

we

eau



l'édifie, l'édifie et assèche le creek.

S33 doi

stop écouter
O ye tii tago mwa ye palep

O

alors

ye

il

tii

descendre

tago

s'asseoir

mwa

puis

ye

il

palep

pêcher à la main



Il commence à fouiller dans le trous,

S34 doi

stop écouter
Ye palep palep palep...

Ye

il

palep

pêcher à la main

palep

pêcher à la main

palep

pêcher à la main



fouille, fouille, fouille,

S35 doi

stop écouter
Ye pavi kula.

Ye

il

pavi

fouiller

kula

crevette



sort des crevettes,

S36 doi

stop écouter
Ye pavi dangem.

Ye

il

pavi

fouiller

dangem

lochon



des lochons d'eau douce,

S37 doi

stop écouter
Ye ta-yimwi peena.

Ye

il

ta-yimwi

attraper

peena

anguille



attrape des anguilles,

S38 doi

stop écouter
Ye ta-yimwi ku-ka-vomom.

Ye

il

ta-yimwi

attraper

ku-ka-vomom

crevette-sorcier (sorte d'écrevisse)



des écrevisses ku-ka-vomom,

S39 doi

stop écouter
Ye ta-yimwi duu sowe ngen hyan-tau na tii-rha le we.

Ye

il

ta-yimwi

attraper

duu

vraiment

sowe

toutes

ngen

les

hyan-tau

viandes

na

locatif

tii-rha

en bas-ici

le

dans

we

eau



bref, toute la faune d'eau douce comestible.

S40 doi

stop écouter
Hido ye fe-da-me.

Hido

alors

ye

il

fe-da-me

porter-en haut-vers



Il rapporte son butin,

S41 doi

stop écouter
Fe-da-me ru yek hmaa fai.

Fe-da-me

porter-en haut-vers

ru

p.s.

yek

lui

hmaa

arriver

fai

faire cuire



le fait cuire,

S42 doi

stop écouter
Fai ru yek, fai fai fai... mwa meek.

Fai

faire bouillir

ru

p.s.

yek

lui

fai

faire bouillir

fai

faire bouillir

fai

faire bouillir

mwa

puis

meek

cuit



le laisse mijoter, mijoter jusqu'à ce qu'il soit cuit.

S43 doi

stop écouter
Hido ye hwii.

Hido

alors

ye

il

hwii

manger



Il en mange,

S44 doi

stop écouter
Ye hwii o hyan-e hwii figi ai hai ngeli hwie-n.

Ye

il

hwii

manger

o

et

hyan-e

ne pas-il

hwii

manger

figi

complètement

ai

car

hai

beaucoup

ngeli

les

hwie-n

viandes-à lui



mais n'en vient pas à bout tant il y en a.

S45 doi

stop écouter
O ye hwii ne vi mala heec.

O

et

ye

il

hwii

manger

ne

dans

vi

le

mala

jour

heec

un



Il en mange un jour,

S46 doi

stop écouter
O ye hwii nga ne vi hee mala.

O

et

ye

il

hwii

manger

nga

révolu

ne

dans

vi

le

hee

autre

mala

jour



puis le jour suivant,

S47 doi

stop écouter
O pmwane hweliili o naa cnen hai nga.

O

et

pmwane

si

hweliili

comme cela

o

alors

naa

voilà

cnen

très

hai

beaucoup

nga

révolu



mais, malgré cela, il en reste toujours beaucoup.

S48 doi

stop écouter
Hido ye u theyivuun go-en.

Hido

alors

ye

il

u

accompli

theyivuun

commencer

go-en

sentir



Ça commence à sentir.

S49 doi

stop écouter
Ye pmwa gomaa- nga ngeli kula.

Ye

il

pmwa

y avoir

gomaa-

odeur-

nga

révolu

ngeli

les

kula

crevettes



Les crevettes pourrissent,

S50 doi

stop écouter
Pmwa gomaa- nga ngeli vaiin peena.

Pmwa

y avoir

gomaa-

odeur-

nga

révolu

ngeli

les

vaiin

grosses

peena

anguilles



les grosses anguilles pourrissent,

S51 doi

stop écouter
Gouc nga dangem.

Gouc

puer

nga

révolu

dangem

lochon



les lochons puent.

S52 doi

stop écouter
Pmwavo hweliili yele am duu pigi hmwarang ru ngen kamuu.

Pmwavo

quant à

hweliili

comme cela

yele

elles

am

assertif

duu

vraiment

pigi

nouer

hmwarang

noeud de guerre

ru

p.s.

ngen

les

kamuu

mouches à viande



Les mouches à viande, mises en alerte, s'envoient des noeuds de guerre.

S53 doi

stop écouter
Ye tena gomaa-n ru vi daama xe ngen kamuu.

Ye

il

tena

sentir

gomaa-n

odeur-son

ru

p.s.

vi

le

daama

chef

xe

de

ngen

les

kamuu

mouches à viande



Le fumet de cette pourriture vient aux narines du chef des mouches à viande.

S54 doi

stop écouter
O ye tho naa-dec falik o naa-me falik.

O

alors

ye

il

tho

appeler

naa-dec

envoyer-là-bas

falik

parole

o

et

naa-me

envoyer-par ici

falik

parole



Il lance des convocations dans toutes les directions.

S55 doi

stop écouter
Ye peei "Sowen kamuu ééé! daa he-me avo peei na-n daa ven falik".

Ye

il

peei

dire

Sowen

toutes

kamuu

mouches à viande

ééé

ééé

daa

vous

he-me

aller-vers

avo

pour que

peei

dire

na-n

locatif-à

daa

vous

ven

la

falik

parole



55."Mouches à viande ! Venez toutes écouter mes instructions !".

S56 doi

stop écouter
Yele he-me ngen kamuu sowe na-n ven bwa-n guc

Yele

elles

he-me

aller-vers

ngen

les

kamuu

mouches à viande

sowe

toutes

na-n

locatif-à

ven

le

bwa-n

dessus-de

guc

terre



Toutes les mouches de la terre arrivent

S57 doi

stop écouter
mwa yele hmaa na-imoo-re na haa- vi daama xe-le.

mwa

puis

yele

elles

hmaa

arriver

na-imoo-re

mettre ensemble-eux

na

locatif

haa-

auprès-

vi

le

daama

chef

xe-le

sur-elles



et se rassemblent chez leur chef.

S58 doi

stop écouter
o ye peei na ne-ele peei "daa hen lexi yee lek ven hyo, o lexi yee lek ven kuuk o

o

alors

ye

il

peei

dire

na

locatif

ne-ele

à-elles

peei

que

daa

Vous

hen

aller

lexi

là où

yee

il

lek

là-bas

ven

le

hyo

taro

o

et

lexi

là où

yee

il

lek

là-bas

ven

l'

kuuk

igname

o

et



Il leur dit: "Allez là où il y a des taros, là où il y a des ignames.

S59 doi

stop écouter
daa hen lexi yee lek ven saamua,

daa

vous

hen

aller

lexi

là où

yee

il

lek

là-bas

ven

la

saamua

banane introduite



Allez là où il y a des bananes saamua [bananier cultivé introduit],

S60 doi

stop écouter
daa hen lexi yee lek ven pijing,

daa

vous

hen

aller

lexi

là où

yee

il

lek

là-bas

ven

la

pijing

banane autochtone



là où il y a des bananes pijing [bananier cultivé autochtone],

S61 doi

stop écouter
daa hen lexi yee lek ven manyo.

daa

vous

hen

aller

lexi

là où

yee

il

lek

là-bas

ven

le

manyo

manioc



là où il y a du manioc.

S62 doi

stop écouter
Daa hyangadi sowen o he-me perai xo-n rha

Daa

vous

hyangadi

aller chercher

sowen

tout

o

et

he-me

aller-vers

perai

faire des tas

xo-n

avec

rha

ici



Allez chercher tout cela et venez l'entasser ici

S63 doi

stop écouter
ai-na nei-n hen,

ai-na

parce que

nei-n

nous-actuel

hen

aller



pour que nous allions

S64 doi

stop écouter
nei-n hen hyangadi ven hwie-i,

nei-n

nous-actuel

hen

aller

hyangadi

quérir

ven

la

hwie-i

viande-à nous



quérir nos condiments,

S65 doi

stop écouter
ven hwie-i o tena vi go-n, tena vi gon!, tena nga vi go-n lexa".

ven

la

hwie-i

viande-à nous

o

et

tena

sentir

vi

la

go-n

odeur-son

tena

sentir

vi

la

gon

odeur-son

tena

sentir

nga

révolu

vi

la

go-n

odeur-son

lexa

là-bas



dont on sent le fumet, le délicieux fumet !, là-bas.

S66 doi

stop écouter
"Elong! na nei li hen".

Elong

oui

na

voilà

nei

nous

li

virtuel

hen

aller



- Oui, nous y allons".

S67 doi

stop écouter
Yele he-dec mwa yele hyangadi hwi-aman.

Yele

elles

he-dec

aller-au loin

mwa

puis

yele

elles

hyangadi

quérir

hwi-aman

manger-chose



Les mouches partent et vont chercher des vivres.

S68 doi

stop écouter
Yele po-hyo,

Yele

elles

po-hyo

faire-taro



Elles récoltent des taros,

S69 doi

stop écouter
yele po-knuny,

yele

elles

po-knuny

faire-canne à sucre



cueillent des cannes à sucre,

S70 doi

stop écouter
o yele hya-kuuk,

o

et

yele

elles

hya-kuuk

récolter-igname



récoltent des ignames

S71 doi

stop écouter
o yele hya-hyo.

o

et

yele

elles

hya-hyo

récolter-taro



et des taros.

S72 doi

stop écouter
Yele fee-me ma perai xo-n na-n vi hoogo mwa ye ta-nga ma ta-nga, ta-nga le poa.

Yele

elles

fee-me

porter-vers

ma

et

perai

faire des tas

xo-n

avec

na-n

locatif-dans

vi

la

hoogo

demeure

mwa

puis

ye

il

ta-nga

monter-révolu

ma

et

ta-nga

monter-révolu

ta-nga

monter-révolu

le

dans

poa

ciel



Elles les rapportent, les empilent chez le chef, et ce tas monte jusqu'au ciel.

S73 doi

stop écouter
Ye peei na ne-ele ru vi kaavuu-le peei "Hole! o daa fe, daa fe awe nei hen

Ye

il

peei

dire

na

locatif

ne-ele

à-elles

ru

p.s.

vi

le

kaavuu-le

patron-à elles

peei

que

Hole

merci

o

et

daa

vous

fe

porter

daa

vous

fe

porter

awe

pour que

nei

nous

hen

aller



Leur chef déclare : "Merci ! maintenant, transportez tout cela pour que nous allions

S74 doi

stop écouter
nei hen hyangadi vi hwie-i tena go-n".

nei

nous

hen

aller

hyangadi

quérir

vi

la

hwie-i

viande-à nous

tena

sentir

go-n

odeur-son



chercher ces condiments qui chatouillent notre odorat".

S75 doi

stop écouter
Hido yele hyaxure vi gomaa- ngeli aman ye gouc na haa- ven vai-da.

Hido

alors

yele

elles

hyaxure

suivre

vi

la

gomaa-

odeur-

ngeli

les

aman

choses

ye

il

gouc

puer

na

locatif

haa-

auprès-

ven

le

vai-da

vieux-ci



Les mouches n'ont plus qu'à suivre l'odeur de pourriture qui vient de chez le vieux.

S76 doi

stop écouter
Yele u hen.

Yele

elles

u

accompli

hen

aller



Elles partent

S77 doi

stop écouter
O pmwavo khaa-ngeli vai Wa-sai-bune ye hen mwa ye thibe vi cii-n maajing

O

et

pmwavo

quant à

khaa-ngeli

homme-là

vai

vieux

Wa-sai-bune

Wa-sai-bune

ye

il

hen

aller

mwa

puis

ye

il

thibe

peler

vi

la

cii-n

peau-de

maajing

Ficus habrophylla



mais le vieux Wa-sai-bune, de son côté, est allé arracher des écorces de figuiers

S78 doi

stop écouter
o ye pmwai maali bwan-jep o pe-heluk.

o

et

ye

il

pmwai

faire

maali

les2

bwan-jep

battoirs de danse

o

et

pe-heluk

réciproque-deux



et il a fabriqué deux battoirs de danse.

S79 doi

stop écouter
Hido ye hmaa tago na rhaing, ta-ooba na le deni- ngeli aman, ngeli aman gouc.

Hido

alors

ye

il

hmaa

arriver

tago

s'asseoir

na

locatif

rhaing

ici

ta-ooba

assis-en cachette

na

locatif

le

dans

deni-

ombre-

ngeli

les

aman

choses

ngeli

les

aman

choses

gouc

puer



Il est revenu s'asseoir en cachette, à l'ombre du tas de viande pourrie.

S80 doi

stop écouter
O ta-yimwi maali bwan-jep ta-hyaango hwenaana.

O

et

ta-yimwi

tenir

maali

les2

bwan-jep

battoirs

ta-hyaango

assis-sans bruit

hwenaana

comme ça



Les deux battoirs de danse bien en main, il est assis, sans bruit.

S81 doi

stop écouter
Tago, tago, tago, tago o tena ye hmac vi hwemaan ne gune-n vi hwemaan gun niuk.

Tago

assis

tago

assis

tago

assis

tago

assis

o

et

tena

entendre

ye

il

hmac

arriver

vi

le

hwemaan

pareil

ne

que

gune-n

bruit-son

vi

le

hwemaan

pareil

gun

bruit

niuk

tonnerre



Tout à coup, il entend comme un grondement de tonnerre.

S82 doi

stop écouter
Yele he-me ngeli kamuu, sowen kamuu.

Yele

elles

he-me

aller-vers

ngeli

les

kamuu

mouches

sowen

toutes

kamuu

mouches



Ce sont les mouches, toutes les mouches à viande qui approchent.

S83 doi

stop écouter
Ye tena yele hmaa tago.

Ye

il

tena

entendre

yele

elles

hmaa

arriver

tago

s'asseoir



Il les entend qui arrivent.

S84 doi

stop écouter
Hido yele perai o vi kave-thai hwi-aman mwa ye ta-nga mwa ta-nga le poa.

Hido

alors

yele

elles

perai

faire des tas

o

avec

vi

le

kave-thai

tas

hwi-aman

vivres

mwa

puis

ye

il

ta-nga

monter-révolu

mwa

puis

ta-nga

monter-révolu

le

dans

poa

ciel



Elles empilent les vivres, et le tas monte jusqu'au ciel.

S85 doi

stop écouter
Hido yele theyivuun we-le pila.

Hido

alors

yele

elles

theyivuun

commencer

we-le

pour que-elles

pila

danser



Elles se mettent alors à danser.

S86 doi

stop écouter
Yele pila, yele pi-taning o ngeli kave-thai aman gouc

Yele

elles

pila

danser

yele

elles

pi-taning

danser-entourer

o

à

ngeli

les

kave-thai

tas

aman

choses

gouc

puer



Elles dansent autour du tas de viande pourrie,

S87 doi

stop écouter
ai yaavu ele ai yele u hmaa-n veli aman yele tena go-n o na u veli hwie-le.

ai

car

yaavu

contentes

ele

elles

ai

car

yele

elles

u

accompli

hmaa-n

arriver-à

veli

la

aman

chose

yele

elles

tena

sentir

go-n

odeur-son

o

et

na

cela

u

accompli

veli

la

hwie-le

viande-à elles



ravies d'avoir trouvé les condiments dont elles sentaient le fumet.

S88 doi

stop écouter
Yele pila, yele pila-i veli kave-pila mwa sowe-le yele pila, pila, pila...

Yele

elles

pila

danser

yele

elles

pila-i

danser-transitif

veli

la

kave-pila

place-danser

mwa

puis

sowe-le

totalité-à elles

yele

elles

pila

danser

pila

danser

pila

danser



Elles dansent, piétinant avec entrain la place de danse, et toutes dansent, dansent, dansent.

S89 doi

stop écouter
Pmwavo khaa-ngeda yo am duu ta-ooba,

Pmwavo

quant à

khaa-ngeda

homme-ci

yo

il+actuel

am

assertif

duu

vraiment

ta-ooba

assis-en cachette



Notre compère est toujours assis à l'affût,

S90 doi

stop écouter
yo am duu ta-ooba fe maali bwan-jep.

yo

il+actuel

am

assertif

duu

vraiment

ta-ooba

assis-en cachette

fe

prendre

maali

les2

bwan-jep

battoirs



avec ses deux battoirs en écorce.

S91 doi

stop écouter
Pmwavo yele pila, pila sowe-le.

Pmwavo

quant à

yele

elles

pila

danser

pila

danser

sowe-le

totalité-à elles



Toutes dansent.

S92 doi

stop écouter
Pmwavo yee lek o ye hwene o sowe ngeli kac o yele u naena figi ngeli hmeni-le.

Pmwavo

quant à

yee

lui

lek

là-bas

o

alors

ye

il

hwene

voir

o

et

sowe

tous

ngeli

les

kac

individus

o

alors

yele

ils

u

accompli

naena

poser

figi

complètement

ngeli

les

hmeni-le

charges-à eux



De son observatoire, il a vu que toutes les mouches avaient fini de déposer leur fardeau.

S93 doi

stop écouter
Pmwane hweliili thai veli kave-thai hwi-aman mwa am hweyene-m nga.

Pmwane

quand

hweliili

comme cela

thai

empiler

veli

le

kave-thai

tas

hwi-aman

vivres

mwa

puis

am

assertif

hweyene-m

pareil que-la

nga

maison



Le résultat, c'est un tas de vivres aussi gros qu'une maison.

S94 doi

stop écouter
Hido theyivuun pila sowe-le.

Hido

alors

theyivuun

commencer

pila

danser

sowe-le

totalité-à elles



Elles se sont toutes mises à danser.

S95 doi

stop écouter
Ye am duu caget tuut hyaango ru khaa-ngeli mwaan ye thivuun "ha! ha! ha! ha! ha!..."

Ye

il

am

assertif

duu

vraiment

caget

se lever

tuut

debout

hyaango

sans bruit

ru

p.s.

khaa-ngeli

homme-ci

mwaan

puis

ye

il

thivuun

commencer

ha

ha

ha

ha

ha

ha

ha

ha

ha

ha



Il se dresse alors sans bruit et et se met à crier : "Ha ! ha ! ha ! ha ! ha !..." (en frappant les deux battoirs l'un sur l'autre).

S96 doi

stop écouter
Pmwawe hweliili o yele am duu varaan talep ngeli kamuu mwa paang nga.

Pmwawe

quand

hweliili

comme ça

o

alors

yele

ils

am

assertif

duu

vraiment

varaan

séparément

talep

se sauver

ngeli

les

kamuu

mouches à viande

mwa

puis

paang

disparu

nga

révolu



Saisies, les mouches se sauvent dans toutes les directions et disparaissent comme par enchantement.

S97 doi

stop écouter
Talep o thauk ngeli kave-thai hwi-aman hweni nga

Talep

se sauver

o

et

thauk

laisser

ngeli

les

kave-thai

tas

hwi-aman

vivres

hweni

comme ça

nga

révolu



Dans leur fuite, elles abandonnent les tas de vivres,

S98 doi

stop écouter
kave-thai hyo men kuuk,

kave-thai

tas

hyo

taro

men

ainsi que

kuuk

igname



le tas de taros et d'ignames,

S99 doi

stop écouter
kave-thai manyo,

kave-thai

tas

manyo

manioc



le tas de manioc

S100 doi

stop écouter
kave-thai pijing.

kave-thai

tas

pijing

banane autochtone



le tas de bananes.

S101 doi

stop écouter
Hido ye ha fe-nga ru khaa-ngeli.

Hido

alors

ye

il

ha

toujours

fe-nga

prendre-révolu

ru

p.s.

khaa-ngeli

homme-là



Notre ami n'a plus qu'à s'en emparer.

S102 doi

stop écouter
ye ti-nga tago ha ngadi-re.

ye

il

ti-nga

descendre-révolu

tago

s'asseoir

ha

toujours

ngadi-re

rire de-elles



Il se rassoit en se gaussant d'elles.

S103 doi

stop écouter
Yaavu ek nga o ye fe-nga ngeli huu o ye pho nga vi nga.

Yaavu

content

ek

lui

nga

révolu

o

et

ye

il

fe-nga

prendre-révolu

ngeli

les

huu

nourritures

o

et

ye

il

pho

remplir

nga

révolu

vi

la

nga

maison



Il est ravi et prend les vivres dont il remplit sa maison.

S104 doi

stop écouter
Pho nga vi nga mwa punuk nga.

Pho

remplir

nga

révolu

vi

la

nga

maison

mwa

puis

punuk

plein

nga

révolu



Sa maison en regorge.

S105 doi

stop écouter
Ye ha moo nga, ha mo fai nga.

Ye

il

ha

toujours

moo

rester

nga

révolu

ha

toujours

mo

progressif

fai

faire bouillir

nga

révolu



Il peut les faire cuire petit à petit.

S106 doi

stop écouter
Pmwavo khaa-ngeda yo am tu-kalo ne-ek.

Pmwavo

quant à

khaa-ngeda

homme-ci

yo

il+actuel

am

assertif

tu-kalo

debout-regarder

ne-ek

à-lui



L'autre, (Wa-sai-uroli), l'observe.

S107 doi

stop écouter
Ye peei "Hele-u! khaa-ngeda veda hweri pmwa ca-n mwa hai ca-n ai pmwaa?".

Ye

il

peei

dire

Hele-u

exclam

khaa-ngeda

homme-ci

veda

voici

hweri

peut-être

pmwa

il y a

ca-n

nourriture-à lui

mwa

et puis

hai

beaucoup

ca-n

nourriture-à lui

ai

parce que

pmwaa

faire quoi



"Comment cet individu a-t-il pu se procurer tant de nourriture ?", se demande-t-il.

S108 doi

stop écouter
Ye hmaa umwa-ek "Pia do bwaa-m! pia do! do hwari pmwa ca-m ai do fee-me na-e?".

Ye

il

hmaa

arriver

umwa-ek

interroger-lui

Pia

dis donc

do

toi

bwaa-m

pauvre-de toi

pia

dis-donc

do

toi

do

tu

hwari

un peu

pmwa

il y a

ca-m

nourriture-à toi

ai

car

do

tu

fee-me

porter-aller-vers

na-e

d'où



Il va l'interroger: "Hé, cher ami !, d'où tiens-tu tous ces vivres ?

S109 doi

stop écouter
Ye peei "Akoi! wo vena am hwari pmwa ca-ng ai ye am pmwai ru ven tamang ne-o

Ye

il

peei

dire

Akoi

exclam

wo

moi

vena

voilà

am

assertif

hwari

un peu

pmwa

il y a

ca-ng

nourriture-à moi

ai

car

ye

il

am

assertif

pmwai

faire

ru

p.s.

ven

le

tamang

moyen

ne-o

à-moi



- Eh bien, j'ai maintenant de quoi manger car j'ai trouvé une astuce !

S110 doi

stop écouter
ai do vi pmwane nedu hen hya-wa o do-n "ganye" ai do kac koa,

ai

car

do

toi

vi

anaphorique

pmwane

quand

nedu

nous2

hen

aller

hya-wa

arracher-magnania

o

alors

do-n

tu-actuel

ganye

gagner

ai

car

do

toi

kac

homme

koa

bien



Quand nous allions chercher des magnanias, c'était toi le plus fort, car tu es quelqu'un de bien.

S111 doi

stop écouter
o pmwavo wo kac taac.

o

et

pmwavo

quant à

wo

moi

kac

homme

taac

mal



Moi, qui suis un pauvre type,

S112 doi

stop écouter
Hido wo pmwai vi tamang ne-o awe-le na ra ca-ng ru ngera,

Hido

alors

wo

je

pmwai

faire

vi

le

tamang

moyen

ne-o

à-moi

awe-le

pour que-ils

na

donner

ra

quelque

ca-ng

nourriture-à moi

ru

p.s.

ngera

certains



j'ai trouvé le moyen de me faire donner de la nourriture par d'autres.

S113 doi

stop écouter
tho ne-le hmaa na ca-ng.

tho

appeler

ne-le

que-ils

hmaa

arriver

na

donner

ca-ng

nourriture-à moi



Je leur ai demandé de me fournir des vivres.

S114 doi

stop écouter
Yele hmaa na ca-ng, kamuu sowe-le.

Yele

ils

hmaa

arriver

na

donner

ca-ng

nourriture-à moi

kamuu

mouches à viande

sowe-le

totalité-à elles



Ce sont les mouches à viande qui m'ont apporté à manger.

S115 doi

stop écouter
Ye peei "pia bwaa-m! am cnen nyamo-ng vo do peei va hun-pwai-en avo pmwai".

Ye

il

peei

dire

pia

dis donc

bwaa-m

pauvre-de toi

am

assertif

cnen

très

nyamo-ng

envie-à moi

vo

pour que

do

tu

peei

dire

va

la

hun-pwai-en

manière-faire-cela

avo

pour que+je

pmwai

faire



- Hé, je t'en prie ! Dis-moi comment tu t'y es pris pour que j'en fasse autant.

S116 doi

stop écouter
Ye peei "a-vi am paang do, do-n "debruye".

Ye

il

peei

dire

a-vi

puisque

am

assertif

paang

ne pas savoir

do

toi

do-n

tu-actuel

debruye

débrouiller



- Tu ne devines pas ? Eh bien, débrouille-toi !

S117 doi

stop écouter
Do am pmwai ru do avo ngen am tamang ne-o a-vi do-n hmido.

Do

Tu

am

assertif

pmwai

faire

ru

p.s.

do

toi

avo

pour que

ngen

cela

am

assertif

tamang

moyen

ne-o

à-moi

a-vi

parce que

do-n

tu-actuel

hmido

égoïste



Trouve tout seul ! Je garde mon astuce pour moi parce que, toi, tu ne partages pas.

S118 doi

stop écouter
Do am tena!".

Do

tu

am

assertif

tena

entendre



Tu entends ?".

S119 doi

stop écouter
Hido koin.

Hido

alors

koin

fini



C'est fini.

S120 doi

stop écouter
Thu-vwaailo, thuyi ra daalen.

Thu-vwaailo

-

thuyi

raconter

ra

une

daalen

autre histoire



A toi d'en raconter une autre !